Pourquoi Google s'impose aujourd'hui

Et s'imposera encore plus dans un futur proche ...

4 piliers définissent un VRAI fournisseur cloud mondial

1. Des centres de données partout

Répartis sur toute la planète, ces centres de données permettent de répartir les risques en dupliquant les données, tout en servant le client final AU PLUS PROCHE de là où il se trouve.

Avoir des centres de données sans réseau pour y accéder ne sert à rien.

Où que l'on soit au Monde, un point d'accès au réseau Google est toujours proche. La VITESSE d'accès aux données est ainsi OPTIMALE.

En savoir plus sur le réseau mondial inter-continental

A date du 1er septembre 2020 et selon l'institut Telegeography, Google domine aujourd'hui ses concurrents sur le marché des câbles sous-marins avec 16 câbles à son actif, talonné par Facebook (12 câbles), Microsoft (5 câbles) et Amazon (5 câbles).

Quel est le système qui fait tourner aujourd'hui 85% des mobiles de la planète ? Un indice, commence par A... et c'est Google le papa.

Les mobiles seront NOS SEULS EQUIPEMENTS dans un futur proche. Il est donc absolument VITAL d'en maîtriser la plateforme technique mais aussi ... son écosystème applicatif.

Ce sont les applications qui comptent pour l'utilisateur. Google Workspace représente aujourd'hui de facto un nouveau STANDARD mondial : Gmail a +1,5 milliard d'utilisateurs à fin 2019. Sans parler de toutes les applications Androïd bien sûr...

Il n'y en a qu'1 parmi les GAFAM qui dispose de ces 4 piliers cloud...

Voir l'explication ci-dessous si vous voulez en savoir encore un peu plus

APPLE maîtrise son écosystème iOS et MacOS (matériel et logiciels) mais n'a pas de vrais datacenters, ni réseau mondial, ni suite collaborative web. il utilise les services AWS (Amazon Web Services) pour iCloud. Vous pensiez que vos données étaient stockées chez Apple ? Grosse erreur : elles sont chez Amazon et récemment aussi chez ... Google ! Apple fournit du (bon) matériel et s'appuie sur l'App Store pour se rémunérer mais cela ne suffira pas. Apple est focalisé "équipement" alors qu'il faut être focalisé "cloud" aujourd'hui, c.à.d tout ce qu'ils ne savent pas faire...

FACEBOOK a des datacenters privés et un réseau mais est absent des mobiles et ne dispose pas d'un écosystème applicatif. Ce n'est QU'UN réseau social à la base, on a tendance à l'oublier.

AMAZON est le strict inverse d'Apple : il dispose de datacenters et d'un réseau mais est inexistant sur les mobiles et sur les applications. Apple et Amazon étaient faits pour s'entendre, non ?

MICROSOFT, comme Amazon, dispose de datacenters et d'un réseau mais a abandonné les mobiles et même son propre navigateur pour se rallier à Chrome. Microsoft sait que le poste de travail actuel, Windows ou Mac, est mort. Microsoft est déjà un gros concurrent d'Amazon pour la fourniture de plateformes cloud et se recentre (lentement) sur cet objectif de survie pour eux, tout en continuant à vendre des ... licences pour postes de travail.

La vision e-DSI.org du futur

Ce qui sauve actuellement toutes ces entreprises, c'est leur trésorerie ! Apple et Facebook, acteurs de niche, vont probablement disparaître d'ici quelques années. Amazon, très créatif, va mettre de belles innovations en oeuvre et se développera encore plus. Microsoft a abandonné le poste de travail et va devenir un concurrent de plus en plus sérieux pour ... Amazon Web Services (AWS), ce qu'il est d'ailleurs déjà mais ce n'est pas visible pour le grand public.

Qui reste pour couvrir tout le périmètre nécessaire à un système d'information performant à votre avis ?

Au niveau des infrastructures cloud, Google ne cherche pas à contrecarrer Amazon, Microsoft ou les chinois comme Alibaba sur la mise à disposition aux entreprises de ressources matérielles via le cloud. Chez Google, les datacenters ne sont qu'un "moyen" au service des applications et des usages à venir, pas une finalité en soi. C'est une vision plus long-terme car ce qui compte pour l'utilisateur, c'est l'application et ses fonctionnalités !

Au niveau du poste de travail, avec le cloud nous sommes en train de migrer vers des postes de travail légers type Chromebooks, box ou bases. Cette nouvelle génération disparaîtra elle-même d'ici quelques années au profit de nos seuls mobiles et de la voix. L'assistant vocal (5ème pilier à venir) ne subsiste d'ailleurs déjà plus que chez Apple et Google, Microsoft ayant abandonné le sien ! Mobile+Voix, c'est qui le gagnant à votre avis ?

Au niveau géostratégique, étendons un peu le débat : l'Europe a perdu la bataille du cloud. C'est malheureux, mais il faut l'accepter pour justement gagner la prochaine bataille qui est celle de l'lA (Intelligence Artificielle), du Big Data et de l'IoT (Internet of Things) avec la 5G. Ne nous concentrons plus sur les tuyaux et le contenant mais sur les contenus et la valeur ajoutée ! L'afrique n'a jamais eu accès au réseau téléphonique filaire. Cela ne les a pas desservi, au contraire ! Ils ont "sauté" une technologie et sont aujourd'hui les plus gros consommateur de 4G au Monde. Il suffit de voir le verre à moitié plein pour faire ce qu'il faut et prendre aujourd'hui les bonnes décisions au niveau politique.